Trouver un travail en tant que Franc-comtois

Bonsoir, j’ai pour projet de travailler d’ici peu en tant que frontalier Suisse en habitant à Montbéliard.
J’ai 20 ans, je n’ai pas de diplôme ( je possède juste le bac ) mais le poste ne m’intéresse que très peu, un travail en logistique ( expérience d’un an ) ou même dans un simple fast-food mon convient amplement.
J’ai plusieurs questions…
Est-ce « simple » de trouver du travail? Je suis très motivé, j’ai une disponibilité et une flexibilité maximale, comme dit au dessus j’ai aussi une expérience en logistique et j’ai une bonne condition physique mais je n’ai aucune connaissance de leur besoins ni d’une quelconque marche à suivre pour débuter un contrat en Suisse…
Avez vous des propositions ou des conseils? Si je n’ai pas été assez clair n’hésitez pas à me le dire
Merci d’avance pour vos réponses et bonne soirée :slight_smile:

A votre âge, le meilleur conseil est de trouver une spécialité et d’investir en vous même.
Regardez les offres d’emploi sur la suisse et les annonces de votre région tel que jobup.ch.
Puis cherchez une formation qui s’en rapproche le plus.

  • les suisses cherchent des profils hautement qualifiés donc visés un bac+5;
  • ils cherchent des profils avec 3-5 ans d’expérience minimum donc faites vous armes en France ou à leurrâmes;
  • il faut parler plusieurs langues et préférablement l’allemand puis l’anglais;

Moins vous aurez de diplôme ni de spécialité et plus le marché de l’emploi sera concurrentiel avec des temps partiels.
Les entreprises privilégieront des profils déjà installés sur suisse ou à la frontière.

1 « J'aime »

Mon projet était de trouver un travail simple afin d’acheter mon appartement et ensuite de commencer des potentielles études ou formation :slight_smile:
Je pense également que c’est le meilleur moyen et je te remercie pour ta réponse
Mais même une simple usine en logistique ou un fast-food ne recrutera pas facilement ?

Dans ce cas, il faudrait que tu te rapproche des agences d’interim de ton secteur.
Je pense qu’il recrute surement pour ce genre d’emploi. Il y a souvent besoin de remplacements.

Tiens nous au courant si tu arrive à obtenir une offre.

Est comment paierez vous votre appartement après avoir repris les études ?

Vous réfléchissez à l’envers, formez vous maintenant, après il sera trop tard :wink:

En procédant comme vous le dites, dans le meilleur des cas vous trouverez un job sous payé, vous vous ruinerez en frais de déplacement, paierez des impôts, et n’aurez plus droit à rien comme aide au logement en france, entre autre. De plus au premier plan social vous serez éjecté comme un malpropre, et on vous remplacera par quelqu’un venant de l’Est comme on le voit beaucoup, pour un salaire encore plus bas que le votre.

Etes vous prêt à passer le reste de votre vie dans cet engrenage infernal ?
Je sais c’est brutal, mais c’est la triste vérité.

Formez vous, quelque soit le domaine, c’est la base !

2 « J'aime »

formez vous la semaine et psotulez chez mac do en suisse pour les week end et les vacances, sinon suisse il y a apprentissage, à voir si en frontalier ça marche, vous travaillez et forme en même temps…va dire typiquement dans distribution style aldi, lidl.

Merci pour vos conseils :+1:
Je sais pas encore trop dans quoi me former mais le point positif c’est que j’avais déjà commencé à mettre de côté
Je pense faire le tour des agences intérim peut être que je trouverai quelque chose qui me plaira pendant ce temps
Mais si ces domaines cherchent ça m’arrange, au moins sur le court terme je vous retiens au courant :slight_smile:

Sans diplôme, ce sera du travail précaire. Si la suisse n’a plus besoin de vous, il ne restera que le même travail sous payé en France qui ne permet pas de vivre décemment. Le conseil de se former et éventuellement de travailler le week end pour gagner sa vie a côté est peut être la meilleure solution. Peu d’entreprises travaillent le dimanche par contre en Suisse

1 « J'aime »

mac do malheureusement ne ferme jamais lol
le shops des stations services sont ouverts dimanche

Vous avez l’air très volontaire en tout cas, ça fera peut-être la différence !
Mais comme l’ont dit les autres participants, il sera peut-être plus difficile de vous former si vous attendez quelques années, bon courage :slight_smile: !!

1 « J'aime »

En fait vous devez travailler ça :

Frontalier Suisse ce n’est pas un métier ! :slightly_smiling_face:

2 « J'aime »

Bonjour, pour le coup je suis souvent assez agacé par certaines questions sur le forum de personnes qui semblent penser que devenir frontalier dépend de sa propre volonté - et donc généralement assez d’accord avec toutes les réponses qui ont été donné sur ce thread - autant j’ai envie, pour une fois, d’aller à contre pied et encourager le jeune à foncer. Sa détermination est la meilleure des formations.
Et l’exemple du McDo est très pertinent. C’est un bon employeur qui offre énormement d’opportunités en interne, ces opportunités sont toujours accompagnées de formations. Il n’est pas rare de voir certains « équipiers » qui ont démarré en bas de l’échelle devenir manager.

Alors j’ai envie de dire, si t’as peur de rien, t’es flexible et que tu as envie de tout éclater, fonce, ne te décourage pas.

Personnellement je fais de plus en plus confiance à ce genre de collaborateurs avec ce mindset plutôt qu’accorder une confiance aveugle aux diplômes et formations (même si c’est important bien sûr et que je suis moi-même « hautement » diplômé).

5 « J'aime »